Arrivée de Chine, voici un de mes premiers grands formats sur sol Marocain. À l'image de ceux qui m'ont émerveillée dans les fantasias, le cheval est un danseur paré de décorations sonores, qui décoiffe le vent et chavire le coeur.

Le voila en "Parades" - Aux accents sans doute un peu chinois... peut-être à cause de l'encre ? Léger et dansant avec sa myriade de petites ailettes, qui se soulèvent dans la lumière, toutes faites de papier ciselé.

Sur large rouleau de coton Arches®, détrempé et étiré sur châssis, tel une peau de tambour.